de l'écho de la Mordorée

de l'écho de la Mordorée Setter anglais

Setter anglais

Setter anglais standard!

Setter anglais standard!

Setter anglais:

Les caractéristiques physiques et les aptitudes particulières de chaque race sont décrites avec précision dans un document officiel : le Standard de Race.



Ce document, émanant du pays d'origine du chien, est la "référence".

Il décrit avec précision les différentes parties du corps, les couleurs et natures de robe ainsi que les traits dominants.



 Apparence générale. Le beau setter anglais actuel doit être un chien joignant la puissance sans lourdeur à l'élégance des formes; son aspect doit dénoter son aptitude au travail, il doit se présenter gaiement,. franchement et porter beau, ce qu'on appelle avoir de la branche



 Taille. La taille varie pour les mâles de 56 à 62 centimètres et de 53 à 60 pour les femelles.



 Tête. La tête doit être longue, sèche, légère, sans exagération, le stop bien marqué, les lèvres, bien que franchement accusées à leur partie antérieure, doivent s'arrêter aux mâchoires, sans babines pendantes, mais former aux commissures comme un commencement de poche. Le chanfrein doit être droit, long, large, avec une très légère dépression à la racine de la truffe d'où se détache bien celle-ci, narines larges et bien ouvertes.

Le chanfrein doit s'évider franchement au-dessus des yeux pour alléger la tête, et lui donner de la distinction.



 Crâne. La partie postérieure du crâne doit être ovale, la calotte du crâne de forme légèrement convexe, la saillie occipitale sensible. Le crâne moins large entre les oreilles que celui du pointer, moins rond à sa partie postérieure, forme en son ensemble un ovale plus allongé.



 Mâchoires. Les mâchoires doivent être longues, assez fortes, d'égale longueur, terminées carrément, s'adoptant bien l'une sur l'autre, les dents fortes.



 Truffe ou nez. La truffe sera grosse, large, légèrement déprimée au centre, humide, fraîche et brillante, noire ou marron foncé, elle peut, à la rigueur, être plus claire chez les setters bancs et orange et blanc et marron et même rose chez les setters blancs et blanc citron. Les narines doivent être largement ouvertes.



 Oreilles. Les oreilles doivent être attachées bas, en arrière, de façon à bien dégager la rotondité du crâne, de longueur modérée, elles doivent prendre sans s'écarter des joues et sans montrer leur partie interne. La peau doit être mince, être souple. Les soies fines et soyeuses qui couvrent les oreilles, doivent diminuer de longueur à la @e inférieure, de façon que les extrémités des oreilles, qui devront être très légèrement arrondies paraissent comme veloutées.



 Yeux. Les yeux doivent être grands, brillants, doux, expressifs, dénotant l'intelligence, placés sur une ligne horizontale, de couleur noisette foncée, aussi foncée que possible toutefois, la couleur est un peu plus cloue chez les setters blancs, blanc et citron, orange ou marron. L'arcade sourcilière doit être bien détachée du front.

Les paupières ne doivent pas laisser voir la conjonctive, ni présenter des taches de ladre.



 Cou. Le cou doit être plutôt long bien musclé quoique maigre, légèrement arqué dans sa ligne médiane supérieure, sa jonction avec la tête nettement accusée de façon à bien dégager le derrière du crâne. Le cou doit s'élargir naturellement, et ses muscles augmenter d'importance à son point d'attache avec l'épaule mais sans lourdeur et tout en gardant de l'élégance. Il ne doit pas présenter de fanon et les franges formant une légère collerette doivent se détacher franchement.



 Epaules. Elles doivent être bien obliques, musclées, sans lourdeur, bien dégagées dans leurs mouvements, les omoplates longues, l'humérus long.



 Jambes de devant. Les jambes de devant doivent être droites avec les avant-bras puissants et musculeux, les coudes bien descendus, sans déviation en dehors, les canons courts, forts et droits avec le reste de la jambe, les articulations larges et fortes, l'ossature développée, bien frangées.



 Poitrine et coffre. La poitrine doit être profonde au bréchet et descendant au minimum jusqu'au coude : le poitrail moyennement large, proportionné à la profondeur. Les premières côtes doivent être bombées, se développant bien derrière les épaules, les fausses côtes longues et bien ouvertes empêchant le setter d'avoir l'apparence levrettée. Le garrot doit être bien sorti.



 Dos et reins. Le dos doit être court et droit; le rein qui doit être court, légèrement arqué, large et bien musclé, est plus long chez les femelles.



 Hanches et cuisses. Les hanches seront fléchies et bien développées, les cuisses fortement musclées, longues et obliques, les articulations robustes, les jarrets vigoureux, bien descendus et non clos. Le quartier de derrière doit être plus puissant que l'avant-train.



 Pieds. Les pieds doivent être assez courts, compacts, les doigts serrés, bien feutrés de poils, les ongles gros et courts, la soie dure et résistante. Les pieds ne doivent être déviés ni en dehors m en dedans.



 Queue ou fouet. Attachée presque sur la ligne du dos de longueur moyenne, ne dépassant pas le jarret, portée plus basse que haute, sans déviation latérale, légèrement incurvée en forme de faux renversée, les soies de la bannière ou franges ne doivent pas commencer à la racine de la queue, mais seulement deux ou trois centimètres plus bas et augmenter de longueur au milieu, pour aller en diminuant graduellement jusqu'au bout. Les soies doivent tomber en franges droites ou légèrement ondulées, jamais bouclées ou frisées.



 Poils et soies. Le poil doit être fin, soyeux et brillant, très ras sur la tête, à 1 exception des oreilles. Il ne doit jamais être bouclé et surtout frisé, on n'admet que très légèrement ondulé, il forme de larges ondes plates mais un poil complètement plat est particulièrement apprécié.

Développé à la partie antérieure du cou, il forme une légère collerette et doit former également à la partie postérieure des quatre membres et des fesses de longues franges.



 Couleur. La couleur du setter anglais est très variable, on admet le noir et le blanc, le blanc et citron, le blanc et orange plus ou moins vif, le blanc et marron, le tricolore, noir-blanc et feu, le noir zain. Les robes unicolores blanches, rouge et orange, citron, existent, mais sont peu recherchées. Les mouchetures peuvent être plus ou moins nombreuses et les taches plus ou moins larges.

Une large tache (tape à l'oeil) couvrant un oeil, est admise.